Español | Italiano | Francais | English Fichier Multimédia Glossaire Précédent 1 de 1 Suivant



Remise des restes de l’avion Blériot XI au Pérou

bleriotLe 19 mars 1911, à 14 heures, à l’Instituto Histórico del Perú, en présence d’un grand nombre d’invités, fut célébré la cérémonie de remise des restes de l’avion Blériot XI avec lequel Jorge Chávez réalisa l’exploit de la traversée des Alpes le 23 septembre 1910.

Les restes furent remis par la famille de Jorge Chávez Dartnell au Président de la Liga Peruana Pro Aviación, le Général de Brigade Pedro E. Muñiz, et celui-ci, à son tour, les remit au Président de l’Instituto Histórico del Perú, Général Norberto Eléspuru. Depuis la tribune officielle assistèrent à la cérémonie les personnalités suivantes : le Préfet du département de Lima en représentation du Président de la République; le Général de Brigade Pedro E. Muñiz, Président de la Liga Peruana Pro Aviación ; le Général Norberto Eléspuru, Président de l’Instituto Histórico del Perú, des membres de la famille de Jorge Chávez Dartnell ainsi que les représentants de diverses institutions nationales.

La commission nommée par la Liga Peruana Pro Aviación, chargée du protocole, était intégrée par les membres de l’institution : Manuel Gutiérrez de la Barrera, Víctor Arana, Alejandro Garland, José B. Goyburu, Elías Guillermo Correa Elías, Alberto Barreda y Laos, et Manuel García Calderón Romaña.

Parmi les restes de l’avion qui furent remis figuraient : le moteur type Gnome de 50 HP en bon état de conservation, le gouvernail, le réservoir de combustible, quatre entretoises minces, un siège, un caisson de direction avec ses fils métalliques, un entonnoir, deux roues principales, deux axes de pédales, une armature de distribution en trois pièces, deux conduites de combustible, un gros entretoise, deux parties des ailes et un tuyau d’échappement. Au cours de cette cérémonie il fut mentionné que l’hélice avait été cassée et que seuls les quelques morceaux qui avaient pu être récupérés furent également remis. Quant aux ailes, on apprit que l’une d’elles était restée comme souvenir au Musée de Domodossola, et l’autre au Musée de Paris.

La cérémonie de remise des restes commença avec les paroles de Monsieur Felipe Chávez Dartnell, frère aîné de Jorge Chávez. S’adressant au Président de la Liga Peruana Pro Aviación, Monsieur Felipe Chávez déclara, en son propre nom et au nom de sa famille, qu’il remettait ces reliques afin qu’elles fussent gardées dans ce local. Après les applaudissements, le Président de la Liga Peruana Pro Aviación, Général de Brigade Pedro E. Muñiz, prit la parole. Après réception des pièces du Blériot XI de Chávez, il remit à Monsieur Felipe Chávez une plaque artistique en or avec l’inscription suivante gravée entre les ailes d’un aéronef : « La Liga Peruana Pro Aviación au glorieux aviateur Jorge Chávez, recordman mondiale d´altitude et vainqueur des Alpes – 27 septembre 1910 ».

Immédiatement après, le Général Muñiz remit les restes de l’avion Blériot XI à l’Instituto Histórico del Perú, qui devait en avoir la conservation. Ensuite, après l´exécution d´un morceau musical, le journaliste et poète Luis Cisneros, fils du poète Luis Benjamín Cisneros, déclama la composition intitulée « Élégie à Jorge Chávez ». Pour clôturer la cérémonie, le Général de Brigade Norberto Eléspuru, Président de l’Instituto Histórico del Perú, remercia la remise des restes de l’avion Blériot de Jorge Chávez.

BleriotEn 1957, le Ministère de l’Aéronautique accepta l’idée de la reconstruction de l’avion Blériot et chargea de son exécution l’ancien Centre d’Instruction de l’Aéronautique, dont le Commandant était le Major Général FAP Jesús Melgar Escutti. À cet effet, les restes de l’avion Blériot, qui avaient été remis à l’Instituto Histórico del Perú furent transportés au Centre d’Instruction de l’Aéronautique afin d’être soumis à une étude et de procéder ensuite à leur adaptation au modèle que l’on cherchait à construire. Les travaux furent effectués par les techniciens Javier Espejo Castro, Manuel Sánchez Ortega, Julio Florián Gallardo, Heraclio Talavera Peralta, Diego Ramos García et Guillermo Uriarte Carrillo.

Le 19 septembre 1957, date de l’arrivée au Pérou de la dépouille de Jorge Chávez Dartnell, on entendit le moteur Gnome de 50 HP du monoplan Blériot XI reconstruit lorsque celui-ci fut mis en marche et essayé par le Major Général Jesús Melgar Escutti. Puis, le Blériot se déplaça sur la piste de l’esplanade située derrière le pavillon central de Las Palmas, jusqu’à se situer au début de celle-ci. Le pilote, le Général Melgar, essaya à deux reprises de décoller, ce qui éveilla l’admiration des assistants. À l’époque, l’auteur de cette œuvre était cadet de la deuxième année à l’École d’Officiers de l’Aéronautique, et fut témoin de ce fait historique singulier qui reproduisait la scène du 23 septembre 1910 à Brigue, en Suisse, lorsque le jeune aviateur péruvien Jorge Chávez se déplaçait sur son monoplan Blériot XI, décidé à vaincre et à s´imposer aux Alpes. Le moteur que nous entendions alors sur le terrain de vol de Las Palmas était le même qui rugit ce 23 septembre 1910, tant au décollage du champ de Brigue qu’à la montée et pendant la traversée, accompagnant Chávez dans son dernier vol. Le moteur Gnome de 50 HP du Blériot XI de Chávez avait repris vie, il fonctionnait à nouveau et se faisait entendre grâce aux travaux effectués par les techniciens du Service de Maintenance de la Force aérienne du Pérou et leurs collaborateurs.

À présent, ces reliques de valeur, après être restées pendant de nombreuses années au Museo Histórico del Perú, font partie du Museo Aeronáutico, situé dans le pavillon central de la Base Aérienne de Las Palmas. La réplique de l’avion Blériot XI fut mise sur un piédestal, à côté du mausolée contenant la dépouille du remarquable aviateur péruvien, pionnier de l’aviation mondiale et nationale, Jorge Chávez Dartnell. Face à lui se trouve un autre avion célèbre, le North American NA-50, lequel repose également sur un piédestal à côté du mausolée où est gardée la dépouille du héros national, le Capitaine FAP José Abelardo Quiñones.

Discours (en espagnol)

Fichier Multimédia: Remise des restes de l’avion Blériot XI au Pérou

   
  Précédent 1 de 1 Suivant