Español | Italiano | Francais | English Fichier Multimédia Glossaire Précédent 1 de 1 Suivant



Introduction

Bleriot y firma de Jorge ChavezCet ouvrage intitulé «Centenaire de l’exploit de Jorge Chávez, biographiques recueil» a été préparé en commémoration du centenaire du glorieux exploit aérien réalisé le 23 septembre 1910 par l´admirable aviateur et ingénieur Jorge Chávez Dartnell. Ses pages renferment des passages de la courte vie de ce brave et intrépide jeune Péruvien né en France, qui brilla de sa propre lumière partout dans le monde et qui octroya la gloire au Pérou au début du vingtième siècle, en réalisant un exploit d’importance transcendantale pour la naissante activité aérienne mondiale. Il vola avec un fragile avion monoplan Blériot XI (en bois, partiellement recouvert de toile et équipé d’un petit moteur d’à peine 50 HP), pour traverser les Alpes imposantes depuis Brigue, en Suisse, jusqu’à Domodossola, en Italie, en un vol jamais effectué auparavant. Lors de ce vol, Chávez s´affronta avec son fragile aéronef à de grandes élévations rocheuses, partiellement couvertes de neige, s’exposant aux basses températures et esquivant de profonds ravins n’offrant pas de place pour un atterrissage d’urgence. Il lutta péniblement contre les vents forts, ascendants et descendants, qui produisaient de sévères turbulences faisant vibrer et craquer la machine ailée qu’il commandait.

Ceux d’entre nous qui avons eu l’occasion de nous engager dans l’activité aéronautique et de piloter un avion de haute performance en survolant les Alpes et le terrain de Domodossola, avec des équipements appropriés de navigation aérienne, de communications, de cabine pressurisée et l’aide d’urgence offerts par les progrès technologiques contemporains, nous pouvons témoigner à quel point fut difficile et risqué le vol entrepris par Chávez, avec une machine très légère, très fragile, un moteur très peu puissant, sans instruments de vol et sans disposer d’une cabine offrant une protection adéquate au pilote, ni même d´un parachute pour sauver sa vie s’il fallait abandonner d’urgence l’avion. Pour tout ceci, nous devons reconnaître l’intrépidité et la valeur montrées par ce jeune Péruvien qui s’obstina à affronter, avec une audace décisive, le défi de vaincre les Alpes, défi qui fut relevé; en effet, il vainquit les Alpes ! mais à un coût très élevé : le sacrifice de sa propre vie. Sa mort eut lieu après quatre jours de souffrance et d’agonie, sans que les efforts des médecins, avec les progrès limités de l’époque, aient pu contrôler les méfaits physiques soufferts.

Les différents chapitres de cet ouvrage nous feront connaître une synthèse des renseignements biographiques concernant son enfance et son adolescence, sa famille, les études qu’il fit, son orientation vers l’activité aérienne et ses succès, les préparatifs pour la traversée des Alpes, les caractéristiques et les modifications de son avion Blériot XI, l’obtention du record de hauteur, le début de l´épreuve, la tentative de traversée, la réalisation de l’exploit de la traversée des Alpes, la dernière entrevue à Chávez et son agonie, sa mort et ses funérailles. Ils nous renseigneront également sur la remise au Pérou des restes de l’avion Blériot XI en 1911, sur les monuments érigés à la mémoire de Jorge Chávez et sur le rapatriement de sa dépouille en 1957.

Ce interactifs à disque/site web contient une information textuelle approfondie accompagnée de plus de 300 photographies, vidéos, récits audio, poésies et chansons, représentations artistiques, diagrammes, une bande dessinée, des copies de documents originaux, des timbres, des cartes postales, des affiches, des transcriptions d’articles du journal El Comercio, de Lima, des manchettes d’autres journaux, ainsi que quelques comptes rendus d’articles sur Jorge Chávez Dartnell datés de 1910, 1937 et 1957.

   
  Précédent 1 de 1 Suivant